Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)

Un bel amandier

                                 

                           
                      Accueil 


 

Bonjour et bienvenue à vous, chers lecteurs/lectrices du web, sur le site de l'association L'AMANDIER. Merci de consacrer un peu de votre précieux temps pour découvrir cette oeuvre d'aides gratuites en faveur des personnes âgées.

Il est triste, en effet, de constater qu'à notre époque, la détresse des personnes âgées ne semble représenter que peu d'intérêt pour nos sociétés modernes. Pourtant, il est vrai que quelques citoyens s'organisent du mieux qu'ils peuvent pour améliorer la situation, mais à la vue des souffrances qui vont sans cesse croissante, ce qui est entrepris est encore si insignifiant. S'il est vrai que de nouveaux établissements voient le jour régulièrement, force est de constater que ces lieux d'accueil et d'hébergement sont très coûteux. Or, nous savons que de plus en plus de personnes qui entrent en retraite n'ont qu'une maigre pension. Aussi, le marché des seniors est porteur, mais pour combien de temps ? Beaucoup d'établissement sont réservés à des personnes âgées qui ont un niveau de revenus relativement élevé. Mais les choses changent, car de plus en plus de « cheveux blancs » n'ont pas pu travailler toute leur vie, et, par conséquent, n'ont pas pu cotiser suffisamment pour obtenir une retraite décente. Et même celles qui ont pu cotiser normalement, en fonction de leur activité, se retrouvent avec des revenus qui sont loin d'être suffisants.

Nous savons aussi que, dans l'avenir, les choses n'iront pas en s'améliorant puisqu'il y a de plus en plus de retraités qui vivent dans l'insuffisance financière.

Autant le dire : la cause des enfants souffrants de diverses détresses, semble toucher le coeur de la majorité d'entre nous, mais la cause des personnes âgées en souffrance semble rebuter le plus grand nombre.

Alors peut-on, aujourd'hui encore, oeuvrer auprès des personnes âgées sans leur demander de l'argent ? Tout est payant de nos jours, mais comment les personnes âgées à faibles revenus peuvent-elles s'en sortir ?

Notre association est donc née d'une prise de conscience que j'ai eue en 2011 (en lisant le témoignage d'un pasteur du 19ème siècle qui oeuvrait auprès des orphelins - Un point commun avec les personnes âgées qui n'ont, je le rappelle, plus de parents, et sont donc, par conséquent, elles aussi orphelines).

Ainsi, j'ai eu à coeur de faire quelque chose, mais quoi ? J'ai commencé, à titre personnel, par effectuer des visites, accompagné, de temps à autre, par mon épouse. Puis, deux ans se sont écoulés durant lesquels, après réflexion et bien des circonstances trop longues à décrire en détail ici, est née cette association dont le but est d'aider les seniors gratuitement en fonction de leurs besoins.

Pour l'instant, notre champ d'action est limité géographiquement à la ville de Colmar et ses environs (jusqu'à 30 km), mais selon l'évolution de l'oeuvre, nous nous étendrons peut-être aux villes et villages plus éloignés.

Ainsi est née l'association L'amandier.

Pour connaître l'histoire de la création de l' association, cliquez sur : « Historique de l'association » où j'explique plus en détail comment cette oeuvre a vu le jour. 

Pourquoi cette association s'appelle-t-elle L'AMANDIER ? 
Réponse dans la 
FAQ (Foire Aux Questions)

En Alsace, pour créer une association, il faut réunir 7 membres fondateurs
5 personnes nous ont rejoints dans cette aventure et l'association est née.

Les statuts ont été déposés le vendredi 8 février 2013 au Tribunal d'Instance de Colmar et l'enregistrement au registre des associations a été effectué le 28 mars 2013 (Consulter les mentions légales).

L'association est chrétienne, de la branche protestante évangélique

Pour protéger l'association, nous avons été obligés de créer, après mûre réflexion, une charte d'éthique morale et spirituelle dans laquelle nous expliquons notre mode de fonctionnement, dans le respect des convictions de l'autre, tout en voulant nous préserver de tout ce qui pourrait nuire de quelques manières que ce soit à la réputation de notre association ainsi qu'à la foi que nous professons, car nous oeuvrons auprès d'un public fragile.

Vous pouvez aussi consulter l'article Foi proposée, non imposée.

Je vous invite aussi à découvrir nos projets sur le long terme en cliquant, dans le menu de gauche, sur "Projets".

Concernant notre mode de fonctionnement général, nous nous inspirons de George MÜLLER. Cet homme était pasteur. Il n'avait pas les fonds nécessaires pour s'occuper des milliers d'orphelins qui vagabondaient dans les rues d'Angleterre à son époque (19ème siècle). Il s'est donc confié uniquement à Dieu qui a honoré sa foi. Quand on voit les bâtiments des orphelinats, nous avons de quoi être impressionnés, car il faut le savoir, c'est à Dieu seul qu'il faisait part de ses besoins et de ceux de l'oeuvre. Voyez vous-même.

George MÜLLER a lui-même été une source d'inspiration pour d'autres chrétiens, tel que, par exemple, ce missionnaire, Hudson TAYLOR qui était un de ses contemporains et qui s'embarqua pour la Chine voulant annoncer l'évangile à ce peuple. Il fonctionnait de la même manière que George MÜLLER, pour tous ses besoins, et là encore, Dieu a pourvu en toutes choses. Nous croyons que, lorsque Dieu appelle à une œuvre, il a les moyens de répondre à tous les besoins. Comme me l'a dit un frère en la foi : "Quand Dieu a un projet, il prévoit un budget", ou « Quand Dieu donne une vision, il donne aussi la provision ». Et puis il y a aussi eu Charles SPURGEON qui prit exemple, lui aussi, sur George MÜLLER et ouvrit ainsi deux orphelinats.

Mais avons-nous aujourd'hui cette foi audacieuse ? Des détresses diverses existent en grand nombre autour de nous. Que faire ? N'avons-nous pas un Dieu qui s'intéresse à chacun d'entre nous ? Est-il indifférent à nos souffrances, problèmes, crises ? Certes non, mais il cherche à ce que nous lui fassions confiance, vraiment confiance, et que nous osions enfin le prendre au sérieux, et c'est dans ces conditions que ce Dieu merveilleux prend plaisir à intervenir concrètement dans nos vies et notre quotidien et qu'il met en oeuvre quantité d'actes propres à nous surprendre incroyablement (combien de fois n'ai-je pas été surpris d'exaucements précis à des prières que je lui avais timidement adressées ! Et c'est encore souvent le cas d'ailleurs).

Je souhaite dire ceci : le constat qui nous motive dans notre mission et nous pousse à persévérer, c'est que beaucoup de personnes âgées souffrent de la solitude, ont une maigre pension, sont désespérées, mal logées, etc. Mais nous voulons aussi glorifier notre Dieu et son Fils Jésus-Christ. Le Seigneur n'est pas un personnage inventé qui alimenterait la foi de croyants mystiques. Jésus n'est pas non plus le fondateur d'une "religion" faite de rites et croyances infondées. Non, Jésus-Christ est bien réel, j'en ai fait l'expérience, ainsi que tous ceux qui, un jour, ont eu l'audace de le rechercher de tout leur coeur.

Jésus a dit : « La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson. » 
(
Evangile de Luc, chapitre 10, verset 2).

Que Dieu nous devance en toutes choses.

William CONDUCTIER.

(Président.)

Livre de mon parcours de vie.

Si vous souhaitez être tenu au courant de l'évolution de l'oeuvre et du site internet, surtout n'hésitez pas à vous inscrire à la Newsletter (Un courriel par mois environ). Vous pouvez aussi nous encourager en laissant un petit mot sur le livre d'or.

 

 
 

Pour me contacter par courriel, écrire à : william.conductier@gmail.com


Rejoignez-nous sur Facebook

 
Notre radio partenaire








Association L'AMANDIER - 4, rue des lavandières - 68000 COLMAR - Tél : 06 09 41 44 34

Association à but non lucratif affiliée au droit local (Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle).
Inscription au registre des associations du  Tribunal de Colmar, le 28 mars 2013 : Volume : 28 Folio n° 29
Parution obligatoire sous le numéro 1089823 dans le journal "L'ami du peuple" le 14 avril 2013
Numéro de SIREN : 792 295 149
Numéro de SIRET : 792 295 149 00019
Code APE : 9499Z