Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)


 
     
     3. Priez avec persévérance
 

 
 

Prier, c'est bien. Prier quotidiennement, c'est mieux, mais prier avec persévérance, c'est excellent ! S'il y a bien une difficulté à laquelle nous sommes confrontés dans notre cheminement, c'est bien celui de la persévérance dans la prière. Nous sommes naturellement capables de prier de temps à autre, voire même de prier quotidiennement. Pourtant, nous pouvons nous lasser lorsque les jours, les mois, voire même les années, passent sans que l'on constate le moindre exaucement.

Que faire ?

Il convient de s'examiner personnellement, histoire de vérifier si quelque part nous ne sommes pas un peu hypocrites. C'est-à-dire qu'il serait insensé de s'attendre à ce que Dieu nous exauce si nous vivons ouvertement une situation qui ne glorifie pas Dieu. Dieu est saint, ne l'oublions pas. Notre Seigneur est bon, patient, tolérant, compatissant, et il prend plaisir à exaucer ses enfants, mais il sait aussi nous résister si nous ne vivons pas en adéquation avec ses préceptes.

Il ne s'agit pas d'être parfait, sans quoi, il ne nous exaucerait jamais, mais si nous l'aimons, si nous nous efforçons, avec le secours de sa grâce, de marcher dans ses voies avec vérité de coeur, si nous l'honorons du mieux que nous pouvons, alors nous sommes en mesure de nous attendre à ce qu'il nous exauce.

Un autre point à ne pas négliger : Le contenu de notre prière. Pour quoi prions-nous ? Pour satisfaire notre égo (ceux qui par exemple prie pour s'enrichir personnellement), ou pour la gloire de Dieu ? Il n'est pas question non plus de ne jamais prier pour soi, car Dieu prend soin de nous et nous pouvons lui demander ce qui est légitime, et quelquefois même au-delà, mais si nous prions uniquement dans le but de satisfaire des besoins égoïstes, voire malsains, ne croyons pas que nous pourrons duper Dieu, et sachons alors qu'il ne nous exaucera pas.

Que pouvons-nous demander ? Je dirais que c'est avant tout, affaire de conscience. Si nous nous plaçons devant lui, dans un état d'esprit d'adoration, son Esprit-Saint saura nous montrer si nos dispositions sont agréables à Dieu. Il ne faudrait pas non plus croire, comme je l'ai déjà entendu, que nous pouvons "arracher" des exaucements à Dieu. Il nous faut garder à l'esprit que chaque exaucement est le fruit de sa grâce et de son amour, car Dieu ne nous doit rien, absolument rien. Néanmoins, les Saintes Ecritures nous communiquent quelques principes. Il est alors important de se nourrir quotidiennement de sa Parole, la Bible, afin d'apprendre à connaître Dieu.

Voici quelques références bibliques qui nous encouragent à prier avec persévérance :

"Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints." (Ephésiens 6:18)

 
"Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l'affliction. Persévérez dans la prière." (Ro 12:12)

"Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces." (Colossiens 4:2)

Ainsi que cette formidable parabole de Jésus sur la prière persévérante :

"Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
Il dit : il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n'avait d'égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : fais-moi justice de ma partie adverse. Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne, néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. Le Seigneur ajouta : entendez ce que dit le juge inique. Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ? Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?" (Luc 18:1-8)

J'ai d'ailleurs eu l'occasion de faire une petite méditation sur ce texte.

Alors priez pour nous avec persévérance, et ainsi, vous serez pleinement ouvriers avec nous.

William CONDUCTIER


 






Association L'AMANDIER - 4, rue des lavandières - 68000 COLMAR - Tél : 06 09 41 44 34

Association à but non lucratif affiliée au droit local (Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle).
Inscription au registre des associations du  Tribunal de Colmar, le 28 mars 2013 : Volume : 28 Folio n° 29
Parution obligatoire sous le numéro 1089823 dans le journal "L'ami du peuple" le 14 avril 2013
Numéro de SIREN : 792 295 149
Numéro de SIRET : 792 295 149 00019
Code APE : 9499Z