Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)


Foi proposée, non imposée
 

Bien que l'association soit chrétienne, il n'est pas question, dans notre démarche, d'imposer nos convictions à qui que ce soit. Il est évident que ce qui nous pousse à agir est avant tout l'amour du prochain, comme Jésus l'a enseigné : «Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 19:19).

Les deux plus grands commandements, pour tout chrétien, ne font qu'un et ils sont indissociables :

« Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée ; et ton prochain comme toi-même » (Luc 10:27)

Nous ne pouvons pas affirmer aimer Dieu tout en méprisant notre prochain. Cela serait un non-sens. Toutefois, aimer, ne veut pas dire non plus être d'accord avec tout. Nous pouvons avoir des convictions fortes, et même les défendre (avec douceur et respect), mais nous n'imposons pas nos points de vue.

Dans l'évangile de Marc, Jésus précise : « Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. » (Marc 12:31)

Un autre évangéliste, Matthieu, rapporte des propos complémentaires de Jésus concernant cette vérité : « De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. » (Matthieu 22:40)

L'apôtre Paul, dans son épître aux romains, rappellera que tous les commandements se résument en un seul : « En effet, les commandements : Tu ne commettras point d'adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu'il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Romains 13:9)

Et il l'enseignera aussi aux Galates : « Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Galates 5:14)

En effet, lorsque nous aimons notre prochain, on ne le vole pas, on ne convoite point ses biens, ni  sa maison, ni sa voiture, et encore moins sa femme, etc.

Un autre apôtre, Jacques, dira qu'il s'agit là, de la loi royale : « Si vous accomplissez la loi royale, selon l'Écriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien. » (Jacques 2:8)

Et pour conclure sur ce thème central de l'amour du prochain, Paul affirmera avec force et conviction : « … je vais encore vous montrer une voie par excellence. » (1 Corinthiens 12:31) Il développe ensuite sa pensée dans son fameux chapitre 13 de l'épître aux Corinthiens. Ce chapitre est consacré à l'amour (d'autres traduisent par charité), l'amour agape qui est l'amour inconditionnel.

C'est de cet amour agape que Dieu nous aime, et c'est aussi de cet amour que nous devons être animés en tant que chrétiens.

Il conclut son chapitre par ce qui suit :

« Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, l'amour ; mais la plus grande de ces choses, c'est l'amour. » (1 Corinthiens 13:13)

C'est cela qui nous motive, l'amour du prochain, et dans notre mission, nous sommes plus particulièrement interpellés par les détresses de notre prochain dont l'âge est avancé et qui a besoin, à mon sens, plus que tout autre, d'attentions particulières durant les dernières années de sa vie.

Alors oui, j'ai déjà eu l'occasion de prier et lire la Bible avec plusieurs seniors. Cela s'est fait tout naturellement, sans insistance et j'ai pu voir à quel point la foi fait du bien, est génératrice d'espérance et de gaité de vivre ,mais à aucun moment je n'ai cherché à imposer quoi que ce soit et c'est ce qui fera toujours partie de nos leitmotivs.

Pour d'autres personnes âgées, qui manifestent un rejet franc de tout ce qui a un rapport avec Dieu, de près ou de loin, elles bénéficient de la même attention et leurs convictions sont respectées.
 

William CONDUCTIER







Association L'AMANDIER - 4, rue des lavandières - 68000 COLMAR - Tél : 06 09 41 44 34

Association à but non lucratif affiliée au droit local (Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle).
Inscription au registre des associations du  Tribunal de Colmar, le 28 mars 2013 : Volume : 28 Folio n° 29
Parution obligatoire sous le numéro 1089823 dans le journal "L'ami du peuple" le 14 avril 2013
Numéro de SIREN : 792 295 149
Numéro de SIRET : 792 295 149 00019
Code APE : 9499Z