Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)
George MLLER jeune  George MÜLLER, l'audace de la foi
 

 Plan des orphelinats
 

George MÜLLER est né le 27 septembre 1805, à Kroppenstedt en Allemagne (Cela s'appelait la Prusse à son époque), et a rejoint la patrie céleste le 10 Mars 1898, tandis qu'il vivait à Bristol en Angleterre. Après une adolescence trouble (vol, grivèlerie, alcool, prison) il va être touché par la grâce de Dieu. Ayant découvert la vraie foi en Christ, en opposition à une foi "religieuse, traditionnelle, fade et froide", ce jeune homme, dont le coeur va être embrasé par l'amour de Christ, deviendra pasteur.

Il va réaliser, lors de l'une de ses visites auprès de quelques paroissiens, que les chrétiens manquent de foi. Ils n'ont pas confiance en Dieu, se tuant à la tâche entre 12 à 16 h par jour, délaissant ainsi leur vie spirituelle. Ils affirmaient ne pas avoir le temps de prier, de lire la Bible, car à l'époque c'était la crise financière.

Or, bien que n'étant pas contre le fait que nous devions travailler pour vivre (au contraire), George MÜLLER ne concevait pas que l'on puisse en arriver à vivre pour travailler plutôt que de travailler pour vivre. Réalisant que ces discours ne pouvaient faire changer d'avis ses auditeurs, et étant déjà sensibilisé à la cause des orphelins livrés à eux-mêmes dans les rues, il a un vif désir de répondre à deux impératifs :

1) Glorifier Dieu, en démontrant qu'il est toujours celui qui écoute et exauce les prières.
2) S'occuper des orphelins errants.

Néanmoins, plusieurs problèmes se dressent devant lui tels des murailles infranchissables durant le 19ème siècle : c'est la crise financière en Angleterre, et celle-ci, se manifeste par vagues (1810, 1836, 1847, 1857, 1866 et 1890, soit toute la vie de George MÜLLER) et il n'a lui-même pas d'argent. Or, ce qui est un problème pour nous, n'est pas un problème pour Dieu.

Homme de prière et de foi, il va commencer à prier pour que Dieu lui envoie les fonds nécessaires pour prendre soin des orphelins. Il s'était fixé comme règle de ne jamais demander d'argent à qui que ce soit, sauf à Dieu. Il ne demandait donc jamais d'argent aux chrétiens. Il ne faisait pas d'appels aux dons dans les églises ni ailleurs, mais UNIQUEMENT à Dieu ! Il va donc recevoir, en réponse à ses prières, les sommes nécessaires qui lui permettront de prendre soin, tout au long de sa vie, non seulement des milliers d'orphelins, mais il soutiendra lui-même plus de 170 missionnaires ! J'imagine votre perplexité derrière votre écran ... Cependant, son histoire est authentique et facilement vérifiable.

En outre, il ouvrira plus d'une centaine d'écoles ! Il fera des expériences avec Dieu qui laisseront perplexes et confus les plus incrédules, comme par exemple ce fameux jour où il sera bloqué en mer, le bateau étant immobilisé à cause d'une épaisse brume. Il dira ne pas regarder au brouillard, mais à celui qui peut faire disparaître le brouillard en moins de 5 minutes. Le capitaine du bateau, qui a assisté à la prière de George MÜLLER, affirmera que ce dernier a prié tel un enfant de 9 ans ! Et le brouillard a disparu.

Une autre fois, un matin, les enfants sont devant leur bol. Ils sont tous vides. George MÜLLER prie simplement en remerciant Dieu pour ce qu'il voudra bien leur donner à manger. Sa prière terminée, en l'espace de quelques minutes seulement, il va recevoir non seulement du pain frais, mais aussi du lait.

Alors comment Dieu pourvoyait ? Envoyait-il l'argent du ciel

En réalité, Dieu utilisait les chrétiens de tous horizons, les pauvres, comme les riches, mais avec la différence que, au lieu que ces chrétiens soient convaincus de donner parce qu'on les aura culpabilisés à "coup de versets bibliques" en leur adressant des appels de dons incessants, là c'est Dieu qui, avec un tact qu'on ne trouve chez personne d'autre, savait faire fondre les coeurs pour son oeuvre. Ainsi, ceux qui donnaient, ne le faisaient pas sous le poids du devoir, ou parce qu'on aura insisté à coup d'arguments pieux, mais avec joie, la joie de participer à un projet de Dieu, parce-que c'est Dieu qui savait toucher les coeurs. Conséquences : l'oeuvre recevait des dons de tous horizons, tous pays, de la part de riches, de pauvres, de personnes du gouvernement, d'agriculteurs, etc.

Si vous souhaitez découvrir vous-même cette histoire, je vous invite à vous procurer ces deux livres que je trouve complémentaires :

- L'audace de la foi
- Le miracle de Bristol

J'ai eu l'occasion de pouvoir présenter la biographie de George MÜLLER sur une radio locale de Colmar (qui est d'ailleurs devenue une radio partenaire). Alors pour ceux qui voudraient écouter la présentation audio du livre "L'audace de la foi", vous pouvez écouter la vidéo ci-dessous :

 

Je vous propose aussi, pour ceux qui n'ont pas forcément les moyens d'acheter les livres cités ci-dessus, de lire une ancienne autobiographie de George MÜLLER (en français) qui n'est plus en vente de nos jours mais que j'ai tout de même fini par trouver sur internet (sur Biblebooks.fr)

Il a aussi écrit une petite méditation sur la seconde venue de Christ.

Voici à présent quelques photos :
 
George MÜLLER, dans son grand âge.
George M?LLER ?g? 1George M?LLER ?g? 2 

Voici ce que Dieu peut accomplir pour sa gloire lorsqu'on lui fait confiance :
Il s'agit d'un dessin représentant les 5 orphelinats !

Plan des orphelinats

 
Les bâtiments des orphelinats existent encore aujourd'hui même s'ils ne sont plus utilisés pour héberger des orphelins puisqu'ils ont été vendus dans les années 1950 pour devenir le collège de Bristol, en Angleterre.
Orphelinats bâtiment aujourd`hui 2
 
 
George MÜLLER affirme avoir été inspiré en lisant un livre racontant l'histoire d'un certain Monsieur FRANKE qui avait construit un orphelinat en ne comptant que sur Dieu pour les finances. On sait finalement très peu de choses sur ce personnage, mais après de mutliples recherches, j'ai pu trouver une photo de l'orphelinat qu'il avait fait construire.
Qui peut savoir de qui FRANKE s'était lui-même inspiré ? Mais au final, celui qui est à l'origine de tous ses modèles de foi, c'est le modèle suprême : Jésus. Lui qui n'avait pas non plus d'argent, mais qui, comptant sur son Père, et sachant qu'il était toujours exaucé, a pu nourrir des foules entières de gens affamés.

 
Voici donc une photo de l'orphelinat de ce mystérieux Monsieur FRANKE :
Orphelinat de Francke
 
 
Pour finir cette brève présentation de George MÜLLER, sachez que cet homme de foi a perçu, tout au long de sa vie, la somme de 1,5 millions de £ Sterling de son époque. Transposé à nos jours, en tenant compte de l'inflation et du coût de la vie, cela représente plus de 100 millions d'€uros ! En comptant uniquement sur Dieu !

Un autre point très important à retenir et qui pour moi est primordial : George MÜLLER est resté fidèle à sa ligne de conduite de vie par la foi et surtout, il est resté fidèlement attaché à la Parole de Dieu (La Bible). Il aurait pu s'enorgueillir ou dévier doctrinalement comme cela a été le cas de tant d'hommes de Dieu. Il aurait pu adhérer à des bizarreries évangéliques comme on en voit hélas trop de nos jours, mais non, cet homme de foi est demeuré humble, ayant pour seule motivation de glorifier Dieu exclusivement. Pourtant, des hérésies, des doctrines "épouvantables" (selon sa propre expression) faisait rage et se répandaient à son époque (preuve qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil), mais il les combattait, avec douceur, certes, mais fermeté. Il avait à l'esprit que mieux vaut la fin d'une chose que son commencement. En effet, combien de chrétiens ont bien commencé pour mal terminer ? Nous en avons d'ailleurs des exemples dans la Bible. Alors il priait pour que Dieu le garde de ce genre de pièges (c'est aussi ma prière). George MÜLLER a vécu des choses extraordinaires, mais jamais, Ô grand jamais, il n'a cherché à faire du spectacle, et en cela il restera un exemple à suivre. Je pourrai d'ailleurs en dire autant de plusieurs de ses contemporains, tel Charles SPURGEON ou Hudson TAYLOR qui furent des modèles de foi par leur vie consacrée (et ils demeurent, aujourd'hui encore, des modèles de foi et de consécration à imiter).

Au lieu de vouloir imiter nos "superstars évangéliques" à l'américaine (Attention, il y a d'excellents prédicateurs et pasteurs américains), où l'on a fait de la foi un commerce, du spectacle, prenons plutôt exemple sur ceux qui nous ont précédé et dont la vie consacrée demeure un exemple. Je peux paraitre un peu "acide" en cette fin de chapitre, mais c'est sans doute parce que je suis outré de constater quotidiennement que la foi évangélique est assimilée encore trop souvent à un mouvement sectaire, et tout cela à cause de certains prédicateurs qui font la honte de Christ mon Sauveur. Il est aussi de mon devoir, en tant que chrétien, de me désolidariser de ces pratiques de spectacles à la "sauce évangélique" qui jettent le discrédit sur la foi en mon glorieux Jésus. A contrario, je me réjouis de constater que Dieu a toujours su se réserver des hommes (et des femmes !) qui lui restent fidèles et qu'il peut utiliser pour sa gloire. Je ne parle pas d'hommes parfaits, mais fidèles, qui avaient (et ont, de nos jours) un coeur pour Dieu avec le désir sincère de le suivre. C'est de ces hommes-là que je souhaite parler en écrivant quelques articles encourageants et édifiants, de ces hommes qui avaient une piété authentique, sans artifices, et dont le témoignage de vie nous donne envie de nous écrier : Gloire à Dieu ! ALLELUIA !

Alors béni soit Dieu, qui est capable de susciter des hommes de la trempe de George MÜLLER. Ce ne serait pas un luxe, de nos jours, dans ce monde où règnent l'argent, le pouvoir et le sexe. Ce monde où l'on trouve des milliers de raisons de se demander si Dieu existe, mais quand on considère la vie d'hommes tels que cet apôtre de la foi que fut George MÜLLER, nous pouvons à nouveau oser croire qu'il y a effectivement un créateur qui veille sur nous et est prêt à nous faire entrer dans le royaume de "la vie par la foi", et je peux vous dire que lorsque vous expérimentez personnellement des exaucements concrets et quotidiens de la part de Dieu, cela vaut tout l'or du monde ! (jeu de mot involoontaire) :-)

 
Alors comme le souhaitait George MÜLLER, rendons toute la gloire à Dieu seul !

Une page spéciale sur Facebook est dédiée à cet homme de Dieu qui avait pour seule motivation la gloire de Dieu. Amen ?!


William CONDUCTIER

 
 






Association L'AMANDIER - 4, rue des lavandières - 68000 COLMAR - Tél : 06 09 41 44 34

Association à but non lucratif affiliée au droit local (Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle).
Inscription au registre des associations du  Tribunal de Colmar, le 28 mars 2013 : Volume : 28 Folio n° 29
Parution obligatoire sous le numéro 1089823 dans le journal "L'ami du peuple" le 14 avril 2013
Numéro de SIREN : 792 295 149
Numéro de SIRET : 792 295 149 00019
Code APE : 9499Z