Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)


Historique de l'association. 3 

12 - 3

C'est ainsi, qu'un jour où je m’enquerrais de la santé de cette chrétienne, j'appris qu'elle n'était pas en forme et qu'elle ne voulait pas de visite. J'étais à l'accueil de la résidence pour personnes âgées à ce moment-là. 

Je décidai de partir lorsque je fus interpellé par une dame très distinguée, soignée dans sa tenue et fort sympathique. Elle me dit : « Je suis Malou, l'amie d'Yvonne ». C'est donc avec plaisir que j'ai discuté avec elle et lui ai enfin proposé de la visiter. Le samedi suivant, mon épouse m'a accompagné pour faire plus ample connaissance avec Malou. Quelle ne fut pas notre surprise en voyant le nom sur la sonnette de son studio. Il s'est avéré qu'il s'agissait de la maman d'un avocat qui m'avait défendu en 1992 (j'étais un délinquant autrefois → voir ma présentation). Cette chère Malou n'en revenait pas lorsque je lui ai expliqué mon histoire, mon parcours de vie, et que son fils m'avait défendu au tribunal. Cette chère Malou était une dame de plus de 90 ans à l'époque de notre rencontre, chrétienne convaincue depuis plus de 50 ans ! (Elle vit encore aujourd'hui en avril 2016). Ainsi, elle me présenta à Jeannette, une autre chrétienne du même âge (toujours parmi nous aussi, et j'espère encore pour quelques années). Toutes deux sont de vaillantes servantes du Seigneur. Elles ont mis en place des réunions autour de la Bible à la résidence. J'ai pu voir le bien que cela procure parmi les résidents.

Elles m'ont proposé alors de les accompagner pour les chants avec ma guitare durant ces réunions qui ont lieu tous les quinze jours, et j'ai même eu l'occasion, sur leurs demandes, d'apporter quelques prédications. Je leur avais expliqué, en effet, que je suivais un cursus de formation biblique par correspondance dispensé par les églises méthodistes dont je fais partie.

Le temps passant, je continuais de prier, demandant au Seigneur quelle était l'étape suivante. L'idée me vint aussitôt de créer une association. N'y connaissant rien dans ce domaine, j'ai dû faire des recherches pour connaître les démarches à entreprendre. J'appris donc qu'en Alsace, pour créer une association, il faut réunir 7 personnes. Nous étions alors deux : il nous fallait trouver 5 personnes chrétiennes. Partant du principe que si une œuvre doit naître, ce sera celle du Seigneur, j'ai donc continué de prier. La prière est pour moi primordiale, indispensable. Quand je dis prier, il ne s'agit pas de réciter des prières, mais de parler avec Dieu. Je ne me suis donc pas précipité pour trouver rapidement les futurs collaborateurs/trices. J'ai tout remis à Dieu, m'attendant à lui, n'étant pas pressé. J'ai insisté pour qu'il conduise lui-même les circonstances qui permettront que le groupe se constitue.

Les jours et les mois ont défilé, et avec cela, des périodes de doutes. Au point où je me suis dit :
« Bon, elle est bien belle l'histoire de George MÜLLER, mais bon, c'était une autre époque ». C'est alors que, au moment où je ne m'y attendais plus, je reçois un premier don de 300 € ! Sans rien demander à quiconque. Cela m'a encouragé et m'a motivé à continuer de prier, mais surtout, à croire. Puis d'autres dons ont afflué. Je n'ai pas utilisé cet argent, mais l'ai mis sur un compte à part.

C'est le 27 janvier de cette année 2013 qu'a enfin eu lieu l'assemblée constitutive de l'association. Cela a pris du temps pour créer l'association, mais voilà, c'est chose faite. Cela n'a pas été facile. Il y a eu des périodes de découragements, mais voilà, aujourd'hui l'association L'AMANDIER existe (officiellement depuis le 28 mars 2013).

Les projets ne manquent pas, notamment celui, entres autres, de créer une pension familiale pour personnes âgées valides (pour débuter). 

Voici donc, en résumé (oui, j'ai vraiment été succinct), comment est né cette aventure. Il s'agit donc bien d'une association chrétienne. Le vrai christianisme ne consiste pas à chauffer les bancs de l'église, mais à être au service du Seigneur, et sa volonté est que nous reflétions la lumière de son amour dans ce monde, toujours en respectant les convictions de ceux que nous côtoyons et aidons.

Je suis aussi bien conscient que tout le monde ne peut pas être à plein temps comme je le fais moi-même, en comptant sur le Seigneur pour un "salaire", mais j'aimerais dire une chose importante : S'il y a bien une chose que vous pouvez faire, c'est prier ! Si vous êtes chrétien, chrétienne, priez pour cette association. Prier c'est agir. Tout le monde peut prier. Les malades, les anciens, les handicapés, les sourds, les aveugles, les muets (car on peut prier intérieurement), les chômeurs, les travailleurs, les mères au foyer, les riches, les pauvres, etc, tout le monde ! Et lorsque nous aurons compris à quel point Dieu est attentif aux prières de ceux qui l'invoquent avec sincérité, simplicité et foi, alors nous verrons de quoi Dieu est capable. Je dis souvent à ceux et celles qui ont un certain âge, ou un âge certain, et qui sont chrétiens mais qui seraient tentés de penser qu'ils ne peuvent plus faire grand chose, que PRIER C'EST AGIR.

Une leçon importante à retenir : Patience ! Je ne suis pas pressé. Dieu fait toutes choses belle en son temps. Tout est entre ses mains.

L'histoire continue ...

William CONDUCTIER

12 - 3 
 

 







Association L'AMANDIER - 4, rue des lavandières - 68000 COLMAR - Tél : 06 09 41 44 34

Association à but non lucratif affiliée au droit local (Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle).
Inscription au registre des associations du  Tribunal de Colmar, le 28 mars 2013 : Volume : 28 Folio n° 29
Parution obligatoire sous le numéro 1089823 dans le journal "L'ami du peuple" le 14 avril 2013
Numéro de SIREN : 792 295 149
Numéro de SIRET : 792 295 149 00019
Code APE : 9499Z