Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)

Prier sans se relâcher. 4

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
 
  • L’adversaire. Notre veuve demande une seule chose : que justice soit rendue ! Dans le grec, le terme traduit par « justice » peut aussi être rendu par « vengeance ». Et toujours dans le texte grec, il semblerait que ce qui est traduit par « partie adverse » est au singulier. On peut donc en déduire, sans entrer dans la création d’un scénario compliqué, qu’elle avait été la victime de quelqu’un de mal intentionné. Il ne nous est rien dit de concret sur les faits en question, mais nous connaissons suffisamment de situations similaires à notre époque où des femmes vivent des circonstances plus que dramatiques.

    Que faire lorsque vous êtes une femme, veuve, donc sans l’appui d’un mari qui, lui, représente souvent la sécurité du foyer. Lui dont le rôle est de protéger sa famille. Une veuve n’a plus cet appui. En tout cas, il semblerait que l’adversaire dont il est question a du pouvoir et semble « intouchable » puisque la situation perdure. Mais, n’avons-nous pas, nous aussi, un adversaire qui se tient devant nous ? Un adversaire qui nous assaille à chaque fois qu’il le peut. N’avons-nous pas, nous aussi, un adversaire qui n’hésite pas, dès il le peut, à nous faire subir toutes sortes d’injustices ? Je pense notamment en priorité à nos frères et sœurs persécutés dans le monde qui vivent des injustices en grand nombre. N’est-ce pas lui, "L'Adversaire" (Satan), qui fait subir, via ses nombreux « serviteurs du mal », des injustices flagrantes à ceux qui, comme cette veuve, doivent vivre sous des fardeaux de difficultés qui les dépassent ?

    Dans certains pays, les principes les plus élémentaires des droits de l’homme sont bafoués, piétinés. Certes, nous faisons ce que nous pouvons pour les aider. Nous y allons à coup de pétitions, d’actions diverses. Mais nous constatons que l’adversaire semble « intouchable ». Il semble qu’il agisse en toute impunité. Nous réclamons justice, mais le temps passe et rien ne semble bouger. Oui, c’est vrai ! Pourtant, même si cela a pris des années, le mur de Berlin est tombé ! Je ne pense pas prendre un chemin douteux en affirmant que cette victoire est due en grande partie à tous ceux et toutes celles qui ont persévéré durant des années dans la prière ! Oui, l’adversaire qui nous accable de diverses injustices peut sembler invincible ! Mais c’est sans compter qu’il y a, dans le royaume de Dieu, des « veuves ». De ces chrétiens-chrétiennes, qui ne « lâchent pas le morceau » pour demander réparation, pour demander justice. A la différence que, contrairement au juge de la parabole, celui à qui sont adressées ces demandes, c’est Dieu lui-même, celui dont il est dit qu’il n’y a pas d’injustices en lui.

    Alors pour en revenir à l’adversaire de cette pauvre veuve, oui, cela fait des années qu’il fait subir une ou plusieurs injustices à cette femme, mais c’est sans compter qu’il est tombé sur une femme de caractère ! Une femme qui, véritablement, m’impressionne et m’encourage ! Oh, si nous les hommes, qui sommes tellement prompts à facilement jouer les « gros bras », nous qui sommes devons, du moins dans notre inconscient collectif de « mâle », être combatifs pour défendre les nôtres, si nous pouvions être plus persévérants dans le combat à genoux par la prière ! Et vous, chères sœurs dans la foi, vous êtes vraiment une aide pour l’homme ! Et je ne parle pas là de « tâches ménagères », mais d’une aidé profonde, spirituelle, morale, psychologique ! Puissiez-vous manifester encore et encore cette persévérance qui vous caractérise.

    Ne dit-on pas, et à juste titre d’ailleurs, que derrière chaque « grand homme » il y a une "grande femme", une femme de caractère ? Alors oui, il y a un adversaire, mais même si ce dernier a séduit la femme dans le jardin d’Eden, je crois que, dans sa justice, Dieu a donné à la femme cette force de caractère qui causera en partie la perte de l’adversaire ! D’ailleurs, dans Genèse 3:15, que lisons-nous ? « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon ». Eh bien nous pouvons prendre exemple sur cette veuve qui finira par obtenir justice en face de son adversaire, et ce, grâce à sa persévérance. Elle ne s’est pas « relâchée ». Considérons à présent le personnage suivant, et qui n’est pas des moindres !

    1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7




 
 



Créer un site
Créer un site