Dieu a dit : "Tu te lèveras devant ceux qui ont des cheveux blancs, tu honoreras la personne du vieillard, c'est ainsi que tu respecteras ton Dieu. Je suis l'Éternel." (Lévitique 19:32) ------- "Je resterai le même jusqu'à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu'à vos cheveux blancs. C'est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai." (Esaïe 46:4) ------- "L'Éternel m'adressa encore la parole en ces termes : Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d'amandier. Tu as bien vu, me dit l'Éternel. Eh bien, je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit." (Jérémie 1:11-12)

Prier sans se relâcher. 7

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
 
  • Jésus, le « fils de l’homme ». Notre sauveur termine sa parabole par une phrase qui semble bien mystérieuse : « Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? ». Est-ce une inquiétude de sa part ? Ou alors une vérité prophétique ? En tout cas, cette phrase doit nous interpeller, telle une sirène d’alarme. Où en est notre foi ? Avons-nous suffisamment confiance en Dieu ? Quoi donc. Avons-nous une foi faible ? Alors mettons en pratique ce qui vient d’être dit : Prions pour que le Seigneur nous fasse grandir dans la foi ! C’est dans sa volonté que nous croissions dans la confiance, alors nous pouvons, comme nous le lisons dans l’évangile de Marc 9:24, prier de la sorte : « Seigneur, je crois, viens au secours de mon incrédulité. »  
    Manquons-nous de sagesse ? Alors mettons en pratique la prière persévérante avec confiance. Pourquoi ? parce que c’est dans sa volonté que nous soyons sages. Le Seigneur pose la question : « Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » 
    Alors prions pour que le Seigneur trouve la foi lorsqu’il reviendra. En effet, si Jésus nous a partagé cela, nous devrions donc en faire un sujet de prière, afin que, lorsqu’il viendra, il puisse se réjouir de trouver chez nous une foi vivante, fervente, patiente.

    Conclusion :

Pour conclure, ne croyons pas que cette parabole nous garantit que nous obtiendrons tout ce que nous voulons ! Non ! En revanche, elle nous encourage à demander ce qu’il y a de plus légitime, et en conformité avec ce que Dieu agrée : La justice ! Si Jésus nous raconte une parabole dans laquelle une veuve obtient justice de la part d’un juge qui est injuste, nous pouvons donc avoir l’assurance que si nous demandons justice, nous l’obtiendrons. Et même si nous ne l’obtenons pas ici bas, nous l’obtiendrons tout de même lorsque nous serons auprès de lui. Nous aurons aussi l’assurance de demander quelque chose qui est conforme à sa volonté. Aussi, je reste convaincu que cette parabole veut nous communiquer une volonté de persévérance pour les situations auxquelles nous devons et devrons faire face ici-bas. C’est donc confiants que nous pouvons prier avec persévérance. Le second point est que nous pouvons avoir de l’assurance si nous demandons, non pas forcément qu’on nous rende justice, mais demandez ce qui est juste et légitime.

Nous sommes en droit de prier avec confiance et persévérance pour que tel couple qui va mal ne divorce pas. Nous sommes en droit de demander à Dieu de sauver le fils ou la fille prodigue qui a pris des chemins tortueux, car Dieu veut sauver les pécheurs. Nous sommes en droit de demander la guérison de tel frère ou telle sœur malade (sans pour autant être certain que la personne pour qui nous prions sera guérie, car aucune promesse de la Bible nous garantie cela, mais cela ne doit pas nous empêcher de prier avec foi malgré tout). Dans sa grâce Dieu peut avoir pitié de nos bien-aimés qui sont dans la souffrance de la maladie. Nous sommes en droit de pouvoir prier pour notre orientation professionnelle, ou pour un projet qui a pour but d’améliorer la vie de notre prochain. Ce peut-être la création d’une œuvre par la foi tandis que nous n’avons pas les moyens financiers de mettre sur pied un tel projet (ce qui est notre cas par exemple). Nous sommes en droit de demander à Dieu de nous aider dans notre quotidien. Bref, nous pouvons demander tellement de choses, pourvu que nos demandes, nos prières, respectent la justice de Dieu. Demandons donc ce qui est juste et conforme à la volonté de notre Père. Que Dieu nous assiste, chaque jour, afin que nous le prions selon sa volonté, avec assurance, persévérance, confiance et foi dans son amour. Prions toujours et … ne nous relâchons point.

William CONDUCTIER

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7


 

 
 



Créer un site
Créer un site